Nouvelles
Du temps pour contempler… ?
posté le 24 juillet 2015
thumb image

Comme chaque année, l’été peut être propice pour prendre du temps, s’asseoir et revenir auprès de la Source qui irrigue en nous la vie…

Un chemin d’oraison grâce à la pédagogie de sainte Thérèse d’Avila

DSCN5904Selon Thérèse d’Avila, l’itinéraire spirituel débute par l’apprentissage de la connaissance de soi sous le regard de Dieu qui, seul, nous connaît véritablement. La Parole de Dieu vient nous révéler que nous sommes un beau jardin, un beau château parce que nous sommes habités par le Dieu Trinité Lui-même (Gn 1,26 : « Dieu dit : ‘Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance’ »). Là intervient notre responsabilité : d’abord y croire ! Et nous appuyer sur la méditation de la Parole de Dieu qui devient médiation de la présence de Dieu en nous.

priermontagneUn chemin concret pour entrer dans l’expérience…
Je choisis un endroit calme et silencieux, je m’assois confortablement 
; je ferme les yeux ; je respire profondément plusieurs fois et je calme mon esprit : je ne prête pas attention à mes pensées, mes soucis, je les remets dans les mains du Seigneur. Je choisis de poser un acte de foi : le Christ habite en moi. Je suis assis avec lui, attentif à sa présence au-dedans de moi. Pour rester dans cette disposition, je me remémore ou je lis lentement un passage de l’Evangile et je me laisse toucher par un mot. J’habite ce mot qui entre en résonnance avec d’autres passages de l’Ecriture, avec ce que j’ai à vivre en ce moment. Ce mot, répété doucement, me permet de rester « connecté » à Jésus. Si je suis distrait, j’y reviens.

 

 

DSCN3486Ainsi se met en place la possibilité de faire l’expérience d’une vraie rencontre avec le Christ qui devient un « tu » en vis-à-vis de mon « je ». C’est, pour sainte Thérèse, « fixer notre regard sur Jésus Christ » et engager un dialogue d’amitié avec Celui, qui « aime prendre ses délices parmi les enfants des hommes » (Pr 8,31). Il s’agit seulement de venir à lui tel que nous sommes et de parler avec lui selon ce que notre cœur nous incline à lui dire.

praying-hands-biblebisUn chemin concret pour entrer dans l’expérience…
Quand je lis un passage d’Evangile,
je peux remplacer toutes les expressions concernant Jésus à la 3ème personne du singulier par la même expression, mais à la 2ème personne. Par exemple : « Jésus dit … » par « Jésus, tu dis… ».

 

 

Carmel C.D 174Dans l’Evangile, les hommes et les femmes qui ont véritablement rencontré Jésus Christ ont vécu une véritable transformation, repérable dans leur être tout entier, aussi bien physiquement que dans leurs actions. Ainsi en est-il aussi pour nous, même si cela nous paraît long : persévérance dans l’oraison et douceur envers soi-même sont souvent nécessaires ! Et puis, de temps en temps, l’on se surprend à voir les événements de la vie différemment, parce qu’on les voit avec les yeux de Jésus lui-même. Alors oui, le monde lui aussi en sera transformé parce que nous aurons traversé le mystère pascal à sa suite et que nous vivrons de son Esprit.

sharing-glory-15220388bisUn chemin concret pour entrer dans l’expérience…
Dans la situation que je vis, quelle serait la réponse du Fils Jésus ? Quel est mon chemin de vie ?

Extraits des écrits de sainte Thérèse d’Avila

« L’âme du juste n’est autre qu’un paradis, où le Seigneur, prend ses délices. […] C’est à son image et à sa ressemblance, il l’affirme lui-même, que nous avons été créés. » (Le château intérieur 1e Demeures ch. 1)

« Personne, après avoir choisi le Seigneur pour ami, n’a été abandonné de lui. Selon moi, l’oraison mentale n’est pas autre chose qu’une amitié intime, un entretien fréquent, seul à seul, avec Celui dont nous nous savons aimés. » (Livre de la Vie ch. 8)

« Le bien que nous faisons a son principe, non en nous, mais en cette source où est planté l’arbre de nos âmes, en ce soleil divin qui féconde nos œuvres. » (Le château intérieur 1e Demeures ch. 2)