Nouvelles
6 novembre : Une journée avec Elisabeth de la Trinité
posté le 17 octobre 2016
thumb image

Matin

vitrail-coucheybis9h00 : Eucharistie solennelle présidée par fr. Philippe Hugelé, prieur des carmes de Lisieux,
avec présentation de la vie de Ste Elisabeth de la Trinité

 

 Après-midi découverte

14h30 : café gourmand

15h : Projection d’un film documentaire « A la lumière d’Elisabeth », de Vincent Lauth.
Suivi d’un temps d’échange

16h30 : Atelier de lecture méditative d’un texte d’Elisabeth de la Trinité 

 

Soirée

affiche-elisabeth20h30 : Spectacle théâtral « Il était une foi… Elisabeth Catez » par Argile Théâtre et la Compagnie Ecoute mon Ami, d’après le livre de Didier Decoin ‘Elisabeth Catez ou l’obsession de Dieu’

Sur scène, il s’agit de représenter une évocation à la fois réaliste et très symbolique de la vie d’Elisabeth de sa naissance (et même un peu avant) au camp militaire d’Avor en 1880 à sa mort au Carmel de Dijon en 1906. Une comédienne et une clownesse vont vous guider dans ce voyage humain et spirituel qui vous amènera tout doucement jusqu’aux frontières mouvantes et indescriptibles entre le visible et l’invisible, l’émotion et le sourire, le concret et l’impalpable, le destin et la grâce. Tout cela vécu avec la présence suggérée sur scène de tous les « personnages » qui ont été marquants pour Elisabeth et qui furent des pierres blanches sur son chemin vers la Vie.

Mais, vous demanderez-vous certainement, que vient faire une clownesse dans cet univers de sainteté ? Peut-être tout simplement nous rappeler que le mot spirituel a deux sens : « Qui est de la nature de l’esprit, considéré comme une réalité distincte de la matière » et « Qui manifeste du piquant, qui amuse, fait rire ». Et donc, que ce n’est pas par hasard qu’un même mot désigne ces deux définitions ; mais surtout, cette présence clownesque nous dit qu’Elisabeth Catez est bien porteuse de ces deux aspects, et que cela devrait nous ouvrir à toute la richesse de son message et de son témoignage. Notre monde en a un urgent besoin.

La femme, la clownesse. Deux faces d’une même pièce (c’est le cas de le dire). Deux mélodies différentes dans une même harmonie. Deux visages pour une unique figure de sainteté. Un contraste saisissant pour une personnalité haute en couleur.

Cette même troupe de comédiens était venue en mars 2015 présenter dans notre chapelle son spectacle sur sainte Thérèse d’Avila… Comme des liens se sont tissés, ils reviennent cette année avec leur nouvelle création !

« Sainte » Elisabeth de la Trinité…

piano001Le 16 octobre 2016, le Pape François a canonisé Elisabeth de la Trinité : une jeune femme entrée au Carmel de Dijon en 1901, et morte en 1906.

Elle nous a laissé sa correspondance et quelques écrits, qui témoignent d’une vie intérieure intense, orientée dès l’adolescence vers la recherche de Dieu. Elle découvre au Carmel le mystère de la Trinité comme foyer d’amour et chemin de rencontre avec Dieu.

Pour fêter et découvrir son itinéraire et son message toujours actuel, notre communauté vous propose plusieurs possibilités le dimanche 6 novembre 2016. N’hésitez pas à nous rejoindre.

 

Entrée libre, libre participation aux frais pour les différents temps forts de la journée.

 

Nous aurons la joie d’accueillir parmi nous pour cette journée festive et spirituelle les sœurs du Carmel de Caen qui traversent la Seine ! 

Illustration du haut de page : Vitrail de l’église de Couchey (Côte d’Or)