Vivre la prière

thumb image

La prière comme style de vie …

Vivre la prière et prier la vie sont inextricablement liés dans une vie simple et dense.

Pour nous, la prière c’est :

accueillir-carmel-du-havreAccueillir en soi celui qui habite en nous : Dieu – Père, Fils et Saint Esprit, et avec lui, accueillir en nous le cri de tout homme, toute femme.

Découvrir notre terre intérieure et apprendre à la cultiver pour y rencontrer celui qui nous cherche et nous attend depuis longtemps : Dieu – Père, Fils et Saint Esprit.

accueillir-carmel-du-havreEntendre jusqu’à écouter ce Dieu qui parle dans la Bible, dans l’histoire des hommes et des femmes et… lui répondre !

echange-de-la-paix-du-christApprendre à aimer comme lui, Jésus, nous a aimés et nous aime encore.                                                                     .

engagement-de-soeur-agnesSe laisser transformer jusqu’à changer notre regard sur Dieu, sur nous-mêmes, sur l’autre, sur le monde, sur l’univers…

attendre-carmel-du-havreAttendre que se lève, en nous et dans le monde, l’Aurore nouvelle de Dieu, semences d’éternité…

La prière silencieuse : oraison

rencontre_de_jesus_et_de_la_samaritaine

Dans notre tradition chrétienne, il existe de nombreuses formes de prière. Au Carmel, la principale de ces formes est la prière silencieuse, que l’on appelle oraison. Nous y consacrons 2 heures chaque jour. Chaque matin et chaque soir, nous brûlons du temps devant Dieu et pour lui seul. Nous découvrons alors tout un monde intérieur qui nous habite. L’Esprit Saint lui-même nous conduit en cet espace intérieur et nous met en relation avec le Fils et le Père. C’est un lieu de rencontre privilégié au cours duquel des liens d’amitié durables se tissent avec ce Dieu dont nous nous découvrons aimées.

 

goutte-d'eaubis2« Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : ‘Donne-moi à boire’, c’est toi qui l’aurais prié et il t’aurait donné de l’eau vive.  » Jn 4, 10

La prière liturgique

vêpres à la chapelle - photo Olympe Goubault

En premier lieu, la célébration de l’Eucharistie qui nous rassemble en communauté d’Eglise et nous fait entrer dans la grande prière eucharistique : nous devenons ce que nous recevons, le Corps du Christ. Nous sommes ainsi appelées et envoyées pour vivre notre journée, « par Lui, avec Lui et en Lui », le Christ Jésus. Régulièrement dans la journée, nous nous retrouvons à la chapelle pour chanter la Liturgie des Heures. Chant des psaumes, lecture de la Parole de Dieu, silence et prière d’intercession alternent dans un rythme lent. Au fil des jours, l’office divin nous façonne et prend une couleur particulière selon les saisons, les heures de la journée et le temps liturgique.

Voir les horaires

Croix de vie au pastel - Soeur Anne-Elisabeth« Ils étaient fidèles à écouter l’enseignement des Apôtres et à vivre en communion fraternelle, à rompre le pain et à participer aux prières.  » Ac 2, 42

La lecture spirituelle

sr_veronique_a_la_lectioNous réservons un temps dans notre journée pour nourrir notre esprit et notre coeur par la lecture. Ce peut être la lecture de la Bible ou d’un commentaire biblique : la tradition monastique appelle cette lecture priante, la lectio divina. Mais aussi la lecture de l’oeuvre d’un saint du Carmel ou d’un autre témoin de la tradition chrétienne, ou encore un livre qui tente de rendre compte du mystère de Dieu, de l’Eglise… A côté de ce temps journalier de lecture, nous réservons plusieurs périodes dans notre année pour les consacrer à notre formation permanente dans les domaines aussi divers que l’exégèse, la théologie, la philosophie, l’anthropologie, la spiritualité, les nouvelles technologies, la globalisation, le développement durable…

 livre-ouvert-bleu-pastel-soeur-anne-elsabeth« Le Seigneur dit : Ainsi ma parole qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce que je veux, sans avoir accompli sa mission.  » Is 55, 11

La prière continuelle

Sr Béatrice à la confection - photo Benoît Debled« On pense naturellement à quelqu’un qu’on aime ! » Cette exclamation de Thérèse de l’Enfant-Jésus décrit ce qui est en jeu dans notre prière continuelle : garder un lien d’amitié continuel avec le Seigneur au fil de notre journée, quoique nous fassions. Ou pour le dire autrement, accueillir dans notre vie la présence continuelle de Dieu et « devenir prière » par tout notre être, jour et nuit.

Les temps que nous réservons spécifiquement à la prière chantée et silencieuse nourrissent toutes les autres activités de notre journée. Notre vie de travail et toutes nos relations deviennent ainsi prière, car Dieu n’en est pas absent.

bulle-pastel-de-soeur-anne-elisabeth« Et tout ce que vous dites, tout ce que vous faites, que ce soit toujours au nom du Seigneur Jésus Christ, en offrant par lui votre action de grâce à Dieu le Père.  » Col 3, 17