Aventure

thumb image

Si vous vous posez cette question…

« Entrer au Carmel, c’est une drôle d’aventure dans le monde d’aujourd’hui : faire le choix de la vie contemplative, opter pour un style de vie cloîtrée… et prendre le risque de rater plein de choses que j’aurais bien voulu faire et qui ne seront plus possibles…

Comment oser ce pas ? »

carmel du havre

Notre réponse

  • en réalisant que ce choix (comme tout choix) n’est pas aussi définitif et radical qu’il en a l’air : c’est vrai qu’il y a « avant » et « après » l’entrée au monastère, mais cette entrée est précédée de plus petits choix qui nous ont progressivement orientées vers ce « grand » choix ; et l’entrée est encore suivie d’un long temps de formation pour vérifier que nous étions bien à notre place ici !
  • en s’appuyant sur les choix déjà posés, qui confirment (ou infirment) ce qui est important pour chacun, là où l’on se sent bien… Cela dit déjà ce à quoi le Seigneur nous appelle !
  • en s’ouvrant à l’inconnu : en fait, le Carmel, ce n’est pas exactement comme nous l’avions imaginé ! Et s’il y a des choses que nous ne faisons plus, nous en avons appris plein d’autres auxquelles nous n’aurions même pas pensé !
  • en choisissant le risque et l’aventure comme mode de vie : car vivre, ce n’est pas seulement éviter de mourir en prenant le moins de risque possible. Vivre pleinement, c’est prendre des risques, les assumer, les relire, oser se tromper… Quand nous sommes entrées, il n’était pas écrit que chacune de nous allait rester !
  • Comme pour le jeune homme riche (cf Mc 10, 17-22), nos choix révèlent ce à quoi nous tenons…

 

Témoignage d’une sœur

Sœur Agnès de la Croix du Christ, au Carmel depuis 15 ans

Pourquoi ai-je choisi d’entrer au Carmel ?

Parce qu’une force qui me dépassait m’a conduite à faire ce choix de vie radical pour donner un sens plus profond à ma vie. C’était dans la nuit mais la lumière du Christ et du Dieu Trinité est progressivement venue illuminer cette nuit.

Qu’est ce que j’ai découvert, expérimenté ?

Une terre où je peux rencontrer le Christ, des sœurs ; l’apprentissage de la gratuité.

Une photo ou un objet symbolique pour dire ma vocation ?

Cette fleur… elle a été créée par Dieu ; elle s’épanouit avec le soleil, la pluie et un environnement favorable – image d’une vie qui s’épanouit sous le regard du Seigneur, irriguée par la prière. Image aussi de la gratuité : la fleur est là gratuitement, elle ne « sert » à rien…

Une phrase d’Ecriture qui me parle particulièrement ?

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. » Jn 15,16